image suivante
Le projet pédagogique
«Ici et Là-Bas» : les livrets

Pour faire suite à la correspondance développée entre les deux écoles depuis 2004, les deux équipes pédagogiques ont choisi à la rentrée 2006 de centrer les échanges d’écrits autour d’un thème chaque année. Les textes produits reflètent les réalités de la vie quotidienne ici et là-bas, l’ici des uns étant le là-bas des autres.

Envoyés par mail, les textes éveillent la curiosité et provoquent les questionnements. Illustrés de dessins ils débouchent sur l’édition de livrets. Trois livrets sont actuellement parus : L’imagier des ustensiles de cuisine (2007), Les repas (2008), Les arbres (2009), Chemins d’école (2013).

Nous avons été soutenus pour ce projet par la Mission intégration de la Ville de Paris, ce qui nous a permis d’éditer ces livrets à 1000 exemplaires chacun. La diffusion en France finance la gratuité pour nos partenaires sénégalais.

«Ici et Là-Bas» : la correspondance filmée

En 2006 à Paris et 2007 à Dagana des ateliers d’initiation à l’image ont été menés dans les deux écoles en partenariat avec ARCADI avec le soutien de la Fondation de France. Ils ont débouché sur la réalisation de lettres filmées. Cinq lettres filmées ont été réalisées au nord comme au sud avec la même consigne donnée aux enfants : choisir un lieu, un objet ou une personne permettant de présenter leur quartier, leur vie quotidienne à leurs correspondants.

En 2009, le film «Ici et Là-Bas» présentant le contexte du projet ainsi que des bonus ont été réalisés. Le DVD a été édité avec l’aide du CNC.

Les échanges avec le CME

À Paris, le XXe arrondissement est le premier a avoir créé un Conseil Municipal des Enfants.

Proposer au CME de s’associer au partenariat avec Dagana a été un des premiers actes des enfants membres de notre association dès mai 2004. La réponse a été positive et enthousiaste et depuis la rentrée 2004, nous participons régulièrement à l’animation de la Commission Solidarité du CME et avons réalisé en commun de nombreuses actions :
- des expositions en mairie du XXe ;
- un Cross de la solidarité en 2005 pour les enfants des écoles et des centres de loisirs aux Buttes-Chaumont ;
- une exposition présentant le Sénégal à la disposition des établissements scolaires de l’arrondissement ;
- des rencontres avec des enseignants pour promouvoir l’éducation à la citoyenneté internationale.
- En 2012-2013, les enfants organisent des braderies de livres afin de créer trois coins-lecture dans des écoles de la région de Saint-Louis (Sénégal).

La mairie du XXe a soutenu ces échanges en rencontrant les autorités locales à Dagana et en recevant à Paris un élu de Dagana.

Le voyage de février 2006

Avec le Conseil Municipal des Enfants du XXe arrondissement, 15 enfants, du CM1 à la 5e, issus de 6 établissements scolaires, sont partis à Dagana. Hébergés au Centre Morgane qui abritait les premières classes de l’école du quartier Diamagueune, les petits Parisiens ont découvert la vie quotidienne d’enfants de leur âge et les valeurs de l’hospitalité sénégalaise.

Au retour, ils ont fait partager leurs découvertes avec une exposition itinérante présentée en Mairie et dans les écoles.

Le voyage de juin 2007

Pour que les échanges soient équitables, il était indispensable que nos correspondants sénégalais puissent nous rendre visite. Ce voyage a demandé une importante mobilisation à Paris (CME, parents d’élèves, adhérents de l’association) et à Dagana. Les 10 enfants de Dagana et leurs enseignants ont été accueillis dans les familles de l’école Vitruve, reçus dans des écoles et collèges et un programme de visites leur a permis de découvrir Paris.

Les enfants du CME les ont accueillis pour une séance exceptionnelle du Conseil et ont organisé un pique-nique avec les familles et des séances d’activités sportives (rugby et lutte sénégalaise en forêt de Fontainebleau…)

Ce voyage a permis aux enfants de se rencontrer et de travailler en commun à la réalisation des deux premiers livrets des éditions «Ici et Là-Bas». Les auteurs des lettres filmées du Nord et du Sud ont pu participer ensemble à la première projection publique de leurs films.

L’éducation à la citoyenneté internationale

Notre adhésion à la fédération de Paris de la Ligue de l’Enseignement nous a permis de rencontrer d’autres associations de solidarité internationale.

- Depuis 2007, nous prenons part activement chaque année à la Semaine de la Solidarité Internationale.
- Pas d’école, pas d’avenir (mallette pédagogique…)

Ces contacts nous permettent de diffuser les livrets et de les intégrer à des outils pédagogiques d’animations scolaires et péri-scolaires.

Le projet lecture

En octobre 2010, le projet pédagogique se dessine autour de l’installation et le fonctionnement d’une bibliothèque dans l’école Celestin-Freinet. Les élèves de Vitruve, les membres de notre association et le Conseil Municipal des Enfants lancent une collecte de livres dans les établissements scolaires de l’arrondissement, puis le tri et des braderies pour acheter au Sénégal, des livres convenant aux besoins. En février 2011, une délégation composée d’enfants du CME, de vétérans du projet, d’une bibliothécaire se rend à Dagana et ensemble avec les élèves de Celestin-Freinet, montent le mobilier de la bibliothèque, trient, classent, recouvrent et étiquettent les livres. Depuis, la Bibliothèque Centre de Documentation fonctionne, un système de prêts a été mis en oeuvre ainsi que la consultation sur place. En avril 2012, pour une meilleure utilisation de la bibliothèque, une formation animée par Joel Blanchard, du mouvement Freinet français a été organisée pour les enseignants sur les pratiques pédagogiques que l’on peut y développer.

En avril 2012, les enfants des écoles Célestin-Freinet et Vitruve ont contribué à la réalisation d’une fresque sur le mur de la nouvelle bibliothèque. Deux ateliers ont eu lieu, en janvier à Paris et en avril à Dagana lors desquels les enfants ont créé des personnages à partir de lettres de l’alphabet. Tous ces personnages ont été rassemblés pour aboutir à la fresque «Les lettres en liberté».

Nos projets 2012-2015

- Accompagner chaque année les sortants de l’école primaire en donnant aux nouveaux collégiens les moyens de démarrer cette nouvelle étape de leur scolarité.

- Développer nos outils pédagogiques : poursuivre l’édition de livrets.

- Organiser de nouvelles rencontres entre enfants et adultes des écoles et habitants des quartiers.

- Développer les rencontres et les échanges avec d’autres associations de Solidarité internationale.

imageimageimageimageimageimage
63253217video